Fender Stratocaster american standard

Cette Stratocaster a été fabriquée dans les usines Américaines de fender en 1993. Elle comporte les attributs des Stratocasters de cette époque. Les trois micros sont à simple bobinage, le sélecteur propose les 5 positions standard et les potentiomètres (volume, tone, tone) sont traditionnels à cela près que la course de réglage de tonalité des micros medium et aigü (dernier potentiomètre) comporte un « cran de calage » à mi course. L’électronique est satisfaisante dans l’ensemble et cette guitare déclenche les saturations et les overdrives avec beaucoup de punch.
Côté lutherie, le manche en érable de type mapple neck (sans touche ajoutée) est très fin, trop fin même à mon goût car une telle « maigreur » n’est pas un gage de « rapidité » mais plutôt d’économie pour le fabriquant. Le corps est en plusieurs parties collées (3 pièces de tailles inégales sur la mienne) creusé d’une seule et grande cavité rectangulaire pour y loger les trois micros (çà fait vide quand on démonte la plaque de protection !). Ma guitare ne « dégage » pas une puissance sonore satisfaisante lorsqu’elle est jouée débranchée, la lutherie a été gérée à l’économie. Le son clair branché est donc en dessous de ce que l’on attend d’un son de Stratocaster.
Vendue moins de 6000 francs français à l’époque (en 1994) cet instrument est assez loin de la qualité des prestigieuses guitares des années 54 à 60 qui font la réputation de ce modèle. Les pièces métalliques (pontets, vis et mécaniques) s’oxydent malgré tout le soin que j’apporte à cet instrument. Le vernis du manche se décolle sur les arrêtes, laissant apparaitre le bois à nu et les frètes jumbo (épaisses) ont été rapidement usées. J’ai personnalisé cette guitare en changeant la plaque de protection blanche d’origine pour une plaque imitation écailles que j’aime beaucoup. Je m’amuse parfois à changer les boutons de potentiomètres pour en mettre des noirs ou des blancs (comme d’origine) selon mon humeur.

J’aime cette guitare pour ce qu’elle représente comme masse de souvenirs de sueur et de sacrifices, mais je dois reconnaître que les Stratocaster récentes sont de meilleure qualité, reste un mystère, comment sonneront-elles dans quinze ans ?

Si votre manche de vibrato de stratocaster (ou autre guitare à manche de vibrato vissé) a pris du jeu, lisez cet article qui vous propose une ruse pas chère pour annuler les grincements.

Ecoutez ! Les sons de la stratocaster en démo ICI.

Démo du son clair de la stratocaster (reprise de Dire Strait)

galerie guitaresRetour

jukebox fireline